Joseph Lawton Collins est né le 1er mai 1896 à La Nouvelle-Orléans. En 1917 il est diplômé de l'Académie militaire, avec le grade de sous-lieutenant, puis rapidement lieutenant et capitaine. Nommé Colonel en 1941, il sera promu général de brigade, puis major-général en 1942. Entre 1941 et 1942, Joseph Collins est envoyé à Hawaï en qualité de chef d'état-major pour réorganiser les défenses après l'attaque de Pearl-Harbor. il prend par la suite le commandement de la 25th Infantry Division entre 1942 et 1943 et fait preuve du pugnacité à Oahu et Guadalcanal où il est surnommé << Jo la Foudre >> (Lighting Jo).

  Lors du débarquement de Normandie, il est au commandement du VIIe corps d'armée américain et débarque sur Utah Beach, libère Carentan le 12 juin, Barneville-Carteret le 18, Valognes le 20, Cherbourg le 26 juin, puis Saint-Lô le 19 juillet. Le VIIe corps est également engagé vers Coutances et Villedieu-les-Poêlles du 25 au 30 juillet, puis participe au bouclage de poche de Falaise en août 1944. Collins s'engage dans les combats sur le front européen jusqu'à la réddition des forces allemandes à Saint-Lô en juillet 1944, Namur, Liège (septembre), Aix-la-Chapelle (en octobre), Cologne (mars 1945), Remagen et la poche de la Ruhr. En juin 1945, Joseph Collins est confirmé général de brigade. Après la deuxième guerre mondiale, il continu de gravir les échelons, nommé successivement chef d'état-major de l'armée de terre (1945), directeur de l'information de l'armée (1945-1947), vice chef d'état-major de l'armée de 1947 à 1949 et promu major-général en 1948. Il occupera le poste de chef d'état-major de l'armée des Etats-Unis d'Amérique de 1949, jusqu'à la fin de la guerre de Corée, puis devient le premier représentant américain au Comité militaire de l'OTAN entre 1953 et 1954, date à laquelle il est nommé ambassadeur au Vietnam. Il retrouve son poste à l'OTAN en 1955, et prend sa retraite en mars 1956. Le major-général Joseph Lawton Collins meurt le 12 septembre 1987 à Washington DC et repose au cimetière national d'Arlington.

  Son frère James Lawton Collins était également général dans l'US Army et un de ses neveux Michael Collins sera astronaute sur la mission Apollo 11 avec Neil Armstrong et Buzz Aldrin, pendant que ces derniers marchaient sur la Lune, Michael Collins restera en orbite autour de l'astre.

                    J-lawton-collins-1948 

               Joseph Lawton Collins 1896-1987. (US Army 1948, public domain).

             800px-Bradley_gerow_eisenhower_collins

Les principaux chefs des forces américaines en Normandie, de gauche à droite, Général Omar Bradley commandant de la 1st Army , général Leonard Townsend Gerow chef du Ve Corps, général en chef Dwight Eisenhower, major général Joseph Lawton Collins du VIIe Corps.

        760px-Two_Soldiers_on_New_Georgia

Le général Collins (à  droite), commandant de la 25th Infantry Division et le major Charles Davis chef du 3rd Bn de la 27th ID, dans le Pacifique le 14 août 1943. (US Army).

       Collinsbradley

Après la libération de Cherbourg, les généraux Bradley et Collins au sommet de la Montagne du Roule. (US Army).