Assigné avec son armée à l'occupation du Nord de    la France , il installe son QG au Mans Il assure la défense de la zone Bretagne-Normandie et est responsable de prévention d'un débarquement en zone occupée. Le 5 juin 1944, alors que les    conditions metéorologiques sont éxécrables sur la Manche, il lève l'état d'alerte de ses troupes et part pour Rennes où il dit assister au "Kriegspiel" (assaut théorique sur cartes) qui se tient le 6 juin au QG du général Eugen Meindl. Il meurt le 28 juin 1944, le jour de la publication d'une lettre télétypée à Adolf Hitler lui expliquant les raisons de la perte du port de    Cherbourg. les raisons de sa mort n'ont  jamais été clairement établies, certains évoquent un suicide, d'autres parlent d'un infarctus.

Bundesarchiv_Bild_101I-052-1435-14,_Oberrhein,_Befestigung_am_Isteiner_Klotz

Le général Friedrich Dollman (à droite) en 1940 devant un poste d'artillerie portant son nom sur les bords du Rhin. (Bundesarchiv).

Portrait_Generaloberst_Friedrich_Dollman_(1882-1944)

(Bundesarchiv).