Formée en janvier 1944, en Allemagne, la moyenne d'âge de ses hommes était d'environ 35 ans. Faisant une escale à Reims, elle est déployée dans le Cotentin sous l'autorité du LXXXIe Armeekorps pour la surveillance des défenses du Mur de l'Atlantique entre Valognes et Carentan. Son commandant, le général Wilhelm Falley, installe son PC  sur commune de Picauville.

  Cette unité va alors se retrouver en plein milieu des zones de larguages des parachutistes américains de la 82nd  Airborne. Elle va néanmoins tenter de contre-attaquer dans la région de Sainte-Mère-Eglise dans la journée du 6 juin, mais n'arrivera pas à refouler les bataillons aéroportées américains  retranchés dans la ville et les marais alentours. Combattant avec acharnement elle subi des pertes importantes. Ses actions ont été retardées par la perte du général Falley et de son adjoint le major Joachim Bartuzat, morts dans une embuscade tendue par un groupe de parachutistes américains sous le commandement du lieutenant Malcolm Bannen du 508th PIR de la 82nd Airborne, largué  dans les premières heures du 6 juin à Picauville. Le général Falley se rendait au "Kriegspiel" (exercice théorique sur cartes) qui devait se dérouler au PC du général Eugen Meindl à Rennes prévu pour le 6 juin. Mais en cours de route l'officier était inquiêt par le passage des vagues d'avions alliés, qui semblaient plus nombreuses que d'ordinaire et avait décidé de rebrousser chemin pour regagner Picauville. Lorsque son véhicule arriva à quelques kilomètres de son PC, près de la ferme de la Minoterie  il est pris sous le feu des parachutistes embusqués à cet endroit. Il devient le premier général allemand à mourir dans la bataille de Normandie.

  La 91e division d'infanterie ne survivra pas à la bataille de Normandie, en une semaine de combats acharnés elle dénombre près de 2 200 morts, blessés ou disparus, sur un effectif initial de 7 000 hommes. A la fin du mois ses pertes sont de 75% de ses effectifs et 80% pour son équipement, le 27 juin elle est dissoute.

 

  COMPOSITIONS:

 

  * Commandement: Général Wilhelm Falley.

 

  * Etat-major:        Major Joachim Bartuzat

                              Picauville.

 

  * Infanterie:        1057e Rgt.

                            1058e Rgt.

                            91e Fusiliers-Bataillon.

 

  * Artillerie:            191e Art/Rgt.

 

  * Reconnaissance: 191e Aufklärung-Abteilung.

 

  * Génie:                191e Pionier-Bataillon.

 

  * Transmissions:   191e Nachriten-Abteilung. 

 

  * Blindés:             Panzerjäger-Abteilung.

 

                                  

                                     250px-91__Luftlande_Infanterie-Division_Logo_svg

                                                   Insigne de la 91e division.

 

                                                falley10

               Général Wilhelm Falley commandant de la division. (Bundesarchiv).

 

                                                joachim-bartuzat

Le major Joachim Bartuzat, chef d'état-major du général Falley. Les deux officiers seront tués tous les deux dans l'embuscade du lieutenant Malcolm Bannen dans les premières heures du 6 juin. (bundesarchiv).

 

                                 image

La ferme de la Minoterie, située sur la route conduisant au PC du général Falley. c'est ici qu'eu lieu l'embuscade qui coûta la vie aux deux officiers allemands.

 

                                        508_DEBUT_03

  Le lieutenant Malcolmm D. Bannen du 508th PIR photographié peu avant le 6 juin en Angleterre.