6 juin 1944, les armées alliées s'élancent à l'assaut des côtes normandes, obligeant dés lors les Allemands à se battre sur deux fronts. Pour la population civile qui depuis déjà près de cinq ans subi le joug de l'occupant, l'opération Overlord fait renaître l'espoir de regagner la liberté. Même si en général les nouveaux arrivants sont plutôt bien acceuillis, il arrive que dans certains cas l'acceuil soit plus mitigé, du fait des destructions occasionnées par les combats. Pendant l'été 1944, les Normands pris dans la tourmente de la libération vont devoir apprendre à cotoyer leurs hôtes Anglo-américains avec qui ils développeront au fil des années une franche amitiée.

 

             cidre

Des parachutistes américains dégustent du cidre, offert par une normande, mais c'est le Calvados qui obtint le plus de succès auprès des  Alliés. Il arrivait que parfois, certains GI's fassent d'abord boire une gorgée aux civils pour s'ssurer que ce n'était pas du poison. On leur avaient dit que les Normands étaient majoritairement anti-allemands, mais pas forcément prêts à collaborer.

 

            ecoqueneauville

Dans le hameau d'Ecoqueneauville près de Sainte- Marie-du-Mont, des parachutistes américains fraternisent avec une famille. Certains parachutages ont été peu précis et des unités de la 82nd Airborne se sont retrouvées dans les secteurs destinés à la 101st.  C'est le cas ici, puisque le deuxième parachutiste de droite porte le badge d'épaule de la 82nd Division. qui semble tenir une carte à la main, alors que le caporal au premier plan à droite lui porte celui de la 101st.

 

              sainte-marie-du-mont

 Des parachutistes de la 101st Division, distribuent des conserves aux civils de Sainte-Marie-du-Mont.

                     colleville

A Colleville-sur-Mer le 13 juin deux GI's américains en compagnie d'une petite fille. Il s'agit du Private (à gauche) Roland Bunnell de Cleveland et du sergent James Devine de New-York, tous deux appartiennent à l'US Corps of Engineers. (Natinal Archives USA)

             sainte-mère

A Sainte-Mère-Eglise, le Pfc Clayton  Hayes du 505th Battalion de la 82nd Division, aide une femme et son fils à porter  leurs affaires. Elle part ou revient chez elle. Le Pfc Hayes sera tué en Hollande le 20 septembre 1944 durant l'opération Market Garden.

             fontaine

  Autour de la fontaine à eau de Sainte-Marie-du-Mont, des soldats américains bavardent avec une jeune femme. Le groupe se compose de parachutistes et de fantassins, deux hommes en arrière plan ont un cercle blanc sur le casque, faisant certainement partie d'une unité d'Engineers.

               rots

                         A Rots une jeune fille joue du violon pour des soldats canadiens.

                 medics

A proximité d'une antenne médicale, une jeune femme reprise une chemise pour des infimiers américains. (Photo US Signal Corps).

 

norm-51

Des soldats canadiens assistant à un office religieux à Rots en juin 1944.

15-rue-du-vaugueux

Des civils caennais avec des soldats britanniques.

 

                  cherbourg

A Cherbourg après la fin des combats malgrè la barrière de la langue des fantassins américains échangent quelques mots avec la "Mademoiselle from Normandy". (Photo US Signal Corps).

 

3

Cherbourg est enfin libéré.

 

                     creully

           Dans les environs de Creully des soldats canadiens dégustent du lait frais offert par une famille d'agriculteurs.

                grave

                                  Des civils venant fleurir la tombe d'un soldat canadien.

 

                        neuilly

Devant le portail du cimetière de Neuilly-la-Forêt, le 9 juin, Pierre Hébert abbé et curé de la paroisse, s'entretien avec deux soldats américains d'une unité blindée.

                     Ver-sur-Mer

                 Premiers contacts à Ver-sur-Mer entre des civils et des soldats britanniques.

                     N-4-commando

Des membres du Commando Kieffer bavardent avec une famille d'Amfreville. Beaucoup de Normands n'imaginaient pas trouver des Français parmi les premiers libérateurs.

               auvray

Au Molay-Littry rue de Balleroy, Mme Auvray pose avec deux MP. (Conseil Regional de Basse-Normandie / National Archives USA).

 

                             trevieres

Ce petit garçon de Trevières semble avoir déjà adopté un grand frère d'Outre-Atlantique (Photo US Signal Corps).

 

              trevieres 2

Toujours à Trévières une femme et ses enfants échangent quelques mots avec deux GI'S. (Photo US Signal Corps).

                       sous-of

Un sous-officier offre des sucreries à deux petites filles habillées aux couleurs américaines. (Photo US Signal Corps)

              child

Le lieutenant Donald K. Johnson ( à gauche ), officier de l'Us Navy porte un petit orphelin (Gilbert Desclos ) qui était placé chez sa nourrice. Johnson se prit d'affection pour cet enfant qu"il trouvait chétif et se chargea de le nourir au mess, il le considérait comme son fils. En poste sur Omaha Beach, Donald Johnson, était chargé de la circulation maritime et l'acceuil des troupes qui débarquaient, Pendant deux mois l'enfant suivit l'officier de partout que se soit en jeep en dukw ou sur les bateaux. Très lié  Johnson entreprit des démarches par voies hiérarchiques pour pouvoir adopter le petit garçon de 7 ans, mais celles-ci n'ont jamais abouties. L'autre soldat est Donald Sheneman de la 302nd Military Police Escort Guard Company, et porte une petite fille ( Georgette Godes ) qui    vivait chez sa grand-mère. Lors de cérémonies du 50e anniverssaire, des retrouvailles eurent lieu. La fille et la veuve de Johnson ont pu retrouver Mr Desclos vivant à Colombelles. Ces  dernières sont venues lui rendre visite  en 1996. Donald Sheneman à quant à lui a retrouvé le 3 juin 1995,  Georgette Godes qui habite maintenant à Ouistreham. (Photo US Signal Corps ).

 

               mp4410

Avec une bouteille de cidre à la main, un membre de la Military Police de la 82nd Airborne, plaisante avec une vieille femme. Bien que le GI porte le brassard de la police militaire il n'a pas la ligne blanche caractéristique sur son casque avec le marquage MP, il porte en bandouillière la cordelette du sifflet. ( US Signal Corps).

 

               isigny

Sur la route d'Isigny à Saint-Hilaire-Petiteville limitrophe de Carentan, Mr Lecanu et son épouse,  ancien combattant de 14-18  maquignon et boucher à Carentan, dépose un bouquet de fleurs sur le corps d'un soldat américain mort après les durs combats pour la libération de la ville.  La censure à effacer le caméraman    à droite pour renforcer l'aspect émotionnel de la photo. Ce n'est pas une mise en scène, Mr Lecanu qui reste marqué par ses combats de 14-18, exprime son respect pour cet homme tombé pour lui  rendre sa liberté. Le soldat n'appartenait pas à la 101st Division, il ne porte pas les bottes des paras, il se pourrait que se soit un fantassin de la 2nd Infantry Division. (Photo US Signal Corps).

 

              jeep

Un couple de personnes âgées sont évacués de la zone des combats, par un membre de la Military Police. La femme porte une paire de lunettes de protection en celluloïde.

              infirmiere

                            A Carentan une infrmière distribue des sucreries à des enfants.

 

               repas

Dans la rue d'un village, une femme offre le repas à un équipage d'une jeep. Le soldat au premier plan semble être un officier à en juger  par la paire de jumelles qu'il porte autour du cou et des cartes dans sa poche arrière.

 

                grais

16 août 1944, au Grais dans l'Orne, l'ingénieur Paul Daniel, rencontre un journaliste du magazine des forces américaines "Stars and Stripes".    Natif d'Argentan, Mr Daniel à passé avant la guerre une vingtaine d'années aux Etats-Unis, ce qui lui permit d'avoir les fonds nécessaires pour la création de  son projet de moteur cylindro-rotatif. Pour en savoir plus sur Paul Daniel allez rendre une visite sur le blog de mon ami Jean-Marc dont voici le lien   http://www.charmanetoverlord.skyrock.com . Merci à Jean-Marc grâce à son travail de recherche, j'ai pu mettre la bonne légende associée à la photo.

     img1

                                          Deux membres de la Military Police avec une femme âgée.

                  9556621808_914a46c956

Quelques jours après le débarquement, dans le secteur de Sainte-Mère-Eglise, deux soldats américains, un parachutiste et un reporter de guerre dégustent du cidre avec des civils. (US Signal Corps).

607px-The_British_Army_in_the_Normandy_Campaign_1944_B5344

Un groupe de soldats de la 6th Airborne Division avec des civils en juin 1944. ( Christie (sgt) N°5 Army Film & photographic Unit).

564px-The_British_Army_in_North-west_Europe_1944-45_BU203

Le 27 août 1944, une habitante de Vernon offre à boire à un équipage d'artilleurs. Le véhicule semble être un tracteur d'artillerie Morris C8 qui remorque un canon anti-char Ordonance QF 17 pounder.

cappa_magnum_jpg_7054_north_1024x_white

Des soldats américains revétus de la tenue camouflage de type "Jungle" dégustent du cidre offert par un civil. (Magnum / Capa)