Endre Ernö Friedman, de son vrai nom  voit le jour en 1913 à Budapest. au début des années 30 il est contraint de quitter son pays natal et se retrouve en Allemagne. Il veut faire carrière dans le journalisme, il travaille comme apprenti développeur dans une agence de photo berlinoise, parallèlement il suit des études de sciences politiques. Avec l'arrivée d'Adolf Hitler au pouvoir Friedman qui est juif quitte l'Allemagne et part pour Paris. Il fréquente les cafés de Montparnasse où il fait la connaissance d'autres photographes comme David Seymour ou Henri Cartier-Bresson, avec qui il fondera quelques années plus tard la Copérative photographique Magnum. Afin de ne pas heurter les administrations il francise son prénom et se fait connaître sous le nom de André Friedman. Il fait alors une rencontre avec une jeune étudiante anti-facsiste allemande, Gerda Taro, qui devient aussi photographe avec qui il à une romance. En 1935 ses photos se vendent mal, il décide de prendre un pseudonyme "Robert Capa" de plus "capa" signifie en hongrois "requin". En prenant ce nom il invente un personnage autour de lui. Capa est américain, Capa est chic, Capa est riche, Capa est mondain. En 1936, il part pour l'Espagne, couvrir la guerre civile  aux cotés des troupes républiquaines pour le magazine Vu et Regard. En Espagne il devient un fervent anti-fasciste, pouvant même aller jusqu'à faire des trucages sur certaines photos. C'est grâce à une photographie qu'il obtient une grande renommée intitulée " Mort d'un soldat républiquain". Celle-ci représente un homme en chemise blanche fauché en pleine course par une balle. Cette photo fait le tour du monde. Alors qu'il revient à Paris, Gerda Taro meurt accidentellement écrasée par un char républiquain lors du siège de Madrid.

En 1938 il est envoyé par le magazine Life couvrir la seconde guerre sino-japonaise, où il prend une photographie d'un enfant chinois en uniforme, qui fera la couverture de Life. Peu après il émigre aux Etats-Unis il part retrouver sa mère et son frère à New-York. Il travaille pour le magazine Colliers et doit partir pour le front d'Afrique du Nord en 1942. Ensuite pour Life il se rend en Sicile pour couvrir le débarquement des troupes alliées. Toujour pour Life il est le seul photographe présent pour le 6 juin  1944. Il débarque sur Omaha Beach avec la première vague et pendant six heures il va faire des photos sous les balles et les explosions. Puis il réembarque pour l'Angleterre. Hélas ses photos seront perdues au cours du developpement par la maladresse d'un laborentin de Life qui fermera dans sa hâte la porte de l'appareil de séchage, ce qui fait fondre l'émultion des pellicules. Sur es 119 photos prises le matin du 6 juin , seules 11 seront sauvés mais seront assez floues.

En 1947 avec David Seymour, Henri Cartier-Bresson et George Rodger ils fondent la copérative photographique Magnum qui regroupe certainement les plus grands photographes et photojournalistes du monde. En 1951, Capa devient président de l'agence Magnum, mais il est contraint de quitter les Etats-Unis en 1953, sous le maccarthisme, qui lui reproche un passé communiste. Life fait appel à lui pour couvrir le conflit indochinois, il part aux côté des troupes françaises. Le 25 mai 1954, alors qu'il se trouve près du Tonkin, au Viet-Nam, il veut prendre une photo des soldats qui l'accompagnent et s'écarte pour avoir un meilleur angle, il marche sur une mine et meurt sur le coup. A titre posthume la France lui décerne la Croix de Guerre Capa n'est pas simplement un photographe il a inventer un style le "style Capa". Sa photo est toujours au plus près de l'Homme et de l'action. dans toutes ses photos Capa à tenté de prendre l'Homme face au danger et parfois à la mort.

 

                Capa

                                               Robert Capa .

 

                 002

La photo qui fit connaître Robert Capa, celle du soldat républiquain fauché dans sa course par une balle. Elle symbolise la Guerre civile espagnole, et fit le tour du monde.

 

                                     small_1

               Capa à bord d'un navire pendant ses déplacements avec les troupes alliées.