Fritz Witt est né le 27 mai 1908 à Hohenlimburg en Allemagne. En 1925 il travaille comme vendeur dans l'industrie du textile, poste qu'il occupe jusqu'au 1er décembre 1931 date à laquelle il entre au NSDAP (Parti nazi). En mars 1933 Witt est incorporé dans la SS-Stabwache (garde de l'état-major) à Berlin. Il reçoit sa première promotion quelques mois plus tard au rang de SS-Obersturmführer, avant de prendre le commandement de la 3e Compagnie du Deutchland Standarte. Avec son unité il participe à la campagne de Pologne et le 26 septembre 1939, il se voit attribuer la Croix de fer de 1ere classe.

  Le 1er octobre 1939, il est placé à la tête du 1er bataillon du Deutchland Standarte et reçoit la croix de Chevalier de la Croix de Fer début septembre 1940 pour ses actions lors de la campagne de France. Cette décoration fut recommandée par le SS-Brigadeführer Felix Steiner et secondé par le SS-Oberstgruppenführer Paul Hausser, lors de la remise de la décoration Hausser dira cette phrase : << Witt est le prototype même du leader ne reculant jamais devant un obstacle >>.

  Le 16 octobre 1940 il prend le commandement du 3e bataillon. Pendant la préparation de la campagne des Balkans, Fritz Witt est alors transféré de nouveau au 1er bataillon. Le 10 avril au matin , son bataillon soutenue par les canons de 88 de l'artillerie, force le passage de Kidi qui conduit directement au coeur de la Grèce. Les combats contre les forces britanniques vont durer trois jours avec des lourdes pertes: 37 morts et 95 blessés, parmis ces pertes se trouvait Franz Witt son plus jeune frère.Le 1er bataillon capture plus de 520 prisonniers et bon nombre d'équipement. La Croix de Fer de première classe est remise à 14 soldats et le SS-Obersturmführer Gert Pleiss est décoré de la le croix de Chevalier de la Croix de Fer, pour avoir pris la côte 997.

  Au cours de cette campagne, Fritz Witt se distingue également et la Croix allemande en or lui est décerné début février 1942. Son bataillon qui vient d'augmenter ses effectifs est renommé SS-Infanterie-Regiment 1, Witt promu au grade de SS-Obersturmbannführer est officiellement placé à sa tête, le 1er juillet 1942. Huit mois plus tard, le 1er mars 1943, Witt reçoit les feuilles de chêne pour sa croix de Chevalier de la Croix de Fer, en récompense de ses actions lors des campagnes sur le front Est et dans les Balkans.

  Promu SS-Oberstführer ( grade intermédiaire entre colonel et général de brigade) le 1er juillet 1943, il prend la tête de la 12e SS-Panzerdivision Hitlerjugend, et reçoit sa promotion élevé au rang de général de brigade (SS-Brigadeführer) le 20 avril 1944. Le 14 juin 1944 au matin, Fritz Witt est tué dans le bombardement de son PC installé dans le quartier de Venoix  à l'Ouest de Caen, il avait 36 ans. Deux jours plus tard, il est remplacé par le SS-Brigadeführer Kurt Meyer. Fritz Witt sera premièrement inhumé dans le cimetière de TIllières-sur-Avre, puis transféré au cimetière de Saint-André -de-l'Eure.

 

            FWitt

                                                    Fritz Witt. (Bundesarchiv).

 

                     battle_normandy219

De gauche à droite, Kurt Meyer commandant du SS-Panzergrenadier-Regiment 25 /12e SS-PzDiv, Fritz Witt commadant de la division et Max Wünsche chef du SS-Panzer-Regiment 12 / 12e SS-PzDiv. (Bundesarchiv).