Comme la plupart des autres divisions américaines, la 35th ID est constituée en 1917 par la Garde Nationale, ses effectifs proviennent principalement des états du Missouri et du Kansas. Elle rejoint les champs de batailles de l'Europe en mai 1918, à son arrivée en France elle est tout d'abord stationnée en Alsace et n'a reçu qu'une formation limité avec les troupes françaises. La 35th Division reçoit son baptème du feu lors de l'offensive Meuse et Argonne où elle s'écroule après cinq jours de combats. En cette période dans son 129th Artillery Regiment se trouvait le futur président des Etats-Unis, Harry S. Truman. Après l'armistice elle retrourne aux USA et mise en inactivité en avril 1919, pendant son engagement la division perd 7 296 hommes (morts ou décédés de leurs blessures).

  En décembre 1940, la division est réactivée par la Garde nationale du Kansas , du Missouri et du Nébraska. Elle part pour l'Europe le 12 mai 1944. La division arrive en Angleterre le 25 mai et reçoit une formation supplémentaire, avant qu'elle ne débarque en Normandie sur Omaha Beach entre le 5 et 7 juillet 1944. Elle est alors engagée au nord de Saint-Lô où elle parvient à refouler 12 contre-attaques ennemies à Emelle avant d'entrer dans Saint-Lô le 18 juillet. par la suite la division prend part à l'offensive au Sud-Ouest de Saint-Lô poussant les Allemands à travers la Vire et sort de la presqu'île du Cotentin. Du 7 au 13 août, la 35th Division participe à la tentative de repousser la dernière contre-attaque allemande de la campagne de Normandie (opération Lüttich) et doit sécuriser le corridor Mortain/Avranches pour soulager la 30th Infantry Division sérieusement malmenée par les Allemands.

  Après être passé par Orléans et Sens, la 35th Division attaque à travers la Moselle, le 13 septembre, capture Nancy le 15, Chambrey le 1er octobre, puis tient Sarreguemines et traverse la Sarre le 8 décembre. Après avoir franchie la rivière Blies (un affluant de la Sarre), le 12 décembre, la division s'installe à Metz pour prendre du repos et être recomplétée le 19 décembre. Entre le 25 et 26 décembre 1944, la division rejoint Arlon en Belgique et prend part aux combats pour soulager, les Aigles hurlants de 101st Airborne Division , encerclés à Bastogne en rejetant les attaques de quatre divisions allemandes en prenant Villers-Labonne-Eau le 10 janvier après avoir lutté 13 jours durant, puis Lutrebois dans un engagement de 5 jours.Le 18 janvier 1945 la 35th ID retourne à Metz pour se reposer. Par la suite la 35th ID fut engagée dans les Pays-Bas avant d'atteindre Wesel le 10 mars et de traverser le Rhin entre le 25 et 26 mars, puis arriva sur le canal de Herne et traversa la Ruhr (fleuve) début avril, avant de passer l'Elbe le 12 avril. La 35th ID resta en Allemagne comme force d'occupation au-delà de l'armistice de 1945, avant de retourner à Southampton en Angleterre. Les "Boys" de la 35th ID quittent le Royaume-Uni le 5 septembre pour retourner au pays et accostent enfin à New-York le 10 septembre 1945.

  La 35th ID est mise en inactivité le 7 décembre 1945, mais ne fut pas dissoute, elle est toujours présente et depuis 1984 son lieu de cantonnement se trouve à fort Leavenworth au Kansas. A présent cette division est mécanisée et continue d'exister, elle fut déployée lorsque l'ouragan Katrina à frappé la Louisianne en 2005. Quelques uns de ses éléments ont été également envoyés au Kosovo et en Afghanistan.

 

                         

                            35th

                                                    Insigne divisionnaire.

   

                  Battle_of_St__Mihiel_35th

                           La 35th Division en 1918 dans le secteur de Saint-Mihiel.

                  35th in normandy

                              La 35th ID en Normandie. (US Signal Corps).

                 35th patrol

Saint-Georges-de-Montcoq dans la Manche, une patrouille de la 35th Infantry Division passe devant les cadavres de deux grenadiers allemands gisants dans le fossé. Les corps ont vraissemblablement été fouillés, les armes sont encore sur place, on distingue la présence d'un fusil et deux panzerfaust. (US Signal Corps).

             USA-StLo

Au nord de Saint-Lô en juillet 1944, le major-général Paul W. Baade, commandant la 35th Division et un capitaine, consultent une carte. (US Signal Corps).

                   262

     En mars 2012 un soldat du 2nd battalion/35th ID en Afghanistan. (Reuters / Erik De Castro).

                    655

Brigadier-général Victor Braden à gauche, commandant actuel de la division. ( Photo by Sgt 1st Class Mike Chrisman 139th Mobile Public Affairs Detachment)

                    1276597380

Clint Eastwood et Telly Savalas avec des uniformes de la 35th Infantry Division pour le film "De l'or pour les braves" en 1970. Pendant la seconde guerre mondiale, une bande de GI's américains va imaginer un plan audacieux pour raffler une importante quantité de lingots en or dans la banque d'un village français, à quarante kilomètres à l'intérieur des lignes allemandes, la localité est occupé par un peleton de chars Tigre. Ce que les lascars n'avaient pas prévus , c'est qu'au final ils devront partager le magot avec un des sous- officiers allemand. (MGM).