Howard Ravenscroft Johnson est né le 18 juin 1903 dans l'état du Maryland. Après son diplôme de la Central High School de Washington, il part au Texas pour devenir pilote de chasse, mais il est recalé à cause de sa mauvaise vision latérale. puis retourne dans son son état d'origine pour entrer à l'académie navale d'Annapolis. Par la suite il sera stationné dans la zone du canal de Panama, à Fort Still dans l'Oklahoma, et en Chine avant de retourner dans le Maryland affecté au Fort Meade. Peu avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, Howard Johnson est nommé colonel, il est gravement blessé après s'être retourné avec une jeep, quand il est de retour de convalescence, ses supérieurs lui propose le commandement de la First Special Service Force, une unité de commandos d'élites plus connue sous l'appelation des "Diables noirs". Johnson ne pense pas qu'elle puisse jamais devenir une force efficace, mais cette unité va continuer à conduire ses raids nocturnes derrières les lignes allemandes, notamment dans le secteur d'Anzio en Italie. Peu après Johnson saisi l'occasion de prendre le commandement d'une unité de combat lorsqu'on lui offre la possibilité d'être à la tête du 501st Parachute Infantry Regiment récemment formé

  Le colonel Johnson part alors avec son régiment pour suivre un entrainement rigoureux au camp Toccoa et Fort Benning, puis participe à des manoeuvres militaires en Caroline du Nord. En janvier 1944, le 501st PIR embarque pour l'Angleterre. Au fil du temps les parachutistes du 501st apprécient leur nouveau chef qu'ils surnomment affectueusement "Jumpy Johnson" (Johnson le sauteur), il sait gagner leur confiance en pratiquant un esprit combatif et reste toujours à leurs côtés même en pleine bataille. Pour le Jour J, le 501st reçu la mission de prendre l'écluse de la Barquette commandant le niveau des eaux de la Douve ainsi que la destruction de plusieurs ponts. Le parachutage du 501st régiment est catastrophique, les unités sont très dispersées et le colonel Johnson va arriver à réunir un groupe de ses hommes pour s'emparer de la Barquette tenue par des parachutistes allemands. Après un mois de combats, le 501st régiment peu enfin prendre un peu de repos.

  En septembre 1944, Howard Johnson conduit son régiment lors de l'opération Market Garden aux Pays-Bas et parvient à s'emparer de tous les objectifs qui lui était assigné. Toujours parmi ses hommes même dans les moments les plus dûrs des affrontements Johnson comme à son habitude à montrer son leadership pour emmener les hommes au combat. En octobre 1944, le 501st régiment occupait des positions sur une petite bande de terre entre le Waal et le Rhin qui fut matraqué par l'artillerie allemande et fit de nombreuses victimes. Encore une fois le colonel est parmi ses troupes et sa présence redonne confiance aux hommes ce qui permet que quelques patrouilles soient menner avec succès. Le 8 octobre, le colonel Johnson effectue une visite des lignes de front de son régiment, en compagnie du lieutenant-colonel Julian Ewell du 3rd Battalion, quand quelques obus de mortiers tombent sur  le secteur. Plusieurs parachutistes sont tués, le colonel Johnson s'écroule à terre après qu'un grand éclat le blesse au niveau de l'estomac. Conduit en urgence dans une antène médicale, les medecins savaient que la blessures était grave voir fatale. Deux heures plus tard, les derniers mots de l'officier furent pour le lieutenant-colonel Ewell << Prends soin de mes garçons >> gémit-il avant de succomber. Le colonel Howard R. Johnson est inhumé au cimetière d'Arlington à Washington DC.

 

                                        HRJohnson

                                            Colonel Howard R. Johnson 1903-1944.

                             15

   Angleterre 5 juin 1944, le colonel juste avant de s'équiper avant le départ pour la Normandie.