Né le 1er juin 1915 à Glasgow, Alastair fait ses études à l'Académie Kelvinside, puis à l'école de Sedberg. Il à un gout prononcé pour le sport, notamment le rugby, mais échoue son examen final de fin d'étude en 1932. Il travaille comme apprenti boulanger dans la boutique de son oncle, puis s'enrôle dans l'armée territoiriale possédant les qualifications requises pour être officier. Pearson est affecté au 6th Highland Light Infantry Battalion de la 52e Lowland Division. L'unité est mobilisée en 1939 et se retrouve chargée de la surveillance des installations importantes de la région de Glasgow. En janvier 1940, le jeune homme est envoyé en France rattaché à un bataillon du South Lancashire Régiment avec lequel il effectue plusieurs patrouilles avant de regagner son ancienne unité en Angleterre le mois suivant. En mai la 52nd Lowland Division est transférée dans le Dorset. Alors que le corps expédionnaire britannique se repliait vers Dunkerque, la 2nd British Expédionary Force, dans laquelle se trouve affectée la 52nd LD accoste à Cherbourg le 8 juin 1940, Pearson prend une position défensive à un carrefour près de Rouen. Plus tard le bataillon est expédié sur Conches et Alastair Pearson occupe une ferme qui est attaquée par l'infanterie allemande le matin du 14 juin. Quelques jours plus tard la 2nd BEF réembarque pour la Grande-Bretagne, Pearson est parmi les derniers à quitter la France.

  A son retour en Angleterre, la 52nd Lowland Division assure la défense de la côte, lassé par cette inaction Alastair Pearson se porte volontaire pour les forces spéciales en 1942 et le 1er août il rejoint le régiment de parachutistes. Bientôt promu major, Alastair Pearson est affecté en tant que commandant en second du 2nd Parachute Battalion de la 1st brigade de parachutistes pour une courte durée avant d'être transféré au 1st Parachute Battalion. Mais après une nuit tumulteuse en ville, Pearson est rétrogadé et confiné pendant 28 jours au camp. Il sera de nouveau réintégré au grade de major pour la deuxieme fois, puis devient commandant en second du 1st Battalion sous les ordres du lieutenant-colonel James Hill. En octobre 1942 lors de l'opération Torch, le 1st bataillon de parachutistes est en Tunisie et Pearson remplace Hill blessé. Pour ses actions sous le feu, il obtient la Croix militaire, puis est promu lieutenant-colonel pour prendre le commandement du 1st Battalion de parachutistes. Il reçoit également la Distinguished Service Order (DSO) pour ses actions à la fin janvier et début février 1943, puis une seconde acquise lors de la bataille de Tamera en mars. Sa troisième DSO lui est décerné pendant la campagne de Sicile en juillet 1943, lorsqu'il aide un bataillon de l'infanterie légère (Durham Light Infantry) dans une attaque sur le flanc de l'infanterie allemande tenant le pont de Primosole. Après la campagne de Sicile, Alastair Pearson recupère d'une crise de paludisme.

  En 1944, le général Richard Gale commandant la 6th Airborne Division, nomme Pearson à la tête du 8th Midlands Parachute Batallion. Il prépare son unité en prévision de l'opération Overlord. Dans la nuit du 5 juin 1944, le 8th Batallion quitte la Grande-Bretagne et saute en Normandie. A son arrivée au sol Pearson est blessé à une main, mais reste à son poste. Le bataillon à continué à détruire plusieurs ponts sur la Dives avant de prendre des positions défensives dans le Bois de Bavent à l'Est de Pegasus Bridge. Pour ses actions en Normandie Pearson reçoit sa quatrième DSO en février 1945. Il rend le commandement du 8th bataillon après son retour en Angleterre pour des raisons de santé, puis démissionne de l'armée pour retourner à sa boulangerie de Glasgow. Cependant en 1947, il reprend du service dans l'armée territoriale en prenant le commandement bénévole du 15st Scottish Parachute Battalion. Un peu plus tard sous les conseils de son medecin il doit abandonner la boulangerie à cause d'une maladie aux poumons liée à la poussière de farine pour se tourner vers l'agriculture, servant toujours dans l'armée territoriale, en 1951 il est nommé lord lieutenant adjoint de Glasgow, colonel deux ans plus tard, puis brigadier en 1967 commandant la force Cadet en Ecosse. De 1956 à 1961 il occupe le poste d'aide de camp de la reine et sera élevé à l'Ordre du Bain en 1958 et en 1975 il est nommé vice Lord Lieutenant de Dunbartonshire, puis Lord lieutenant en 1979. Atteint d'une maladie grave de l'estomac en 1983, il réussi neéanmoins à survivre plus de douze ans et meurt en 1995 à l'âge de 80 ans.

                                 124_pearson-8-para1

                          Lieutenant-Colonel Alastair Pearson Stevenson 1915-1995.

                        Alastair_Pearson_3

                                                 Alastair Pearson en 1944.