Avant son entrée en service, les Britanniques avaient prévu que leur nouveau canon anti-char Ordonance QF 6 pounder ou (6 pdr) serait rapidement inéfficace face aux progrès du blindage des chars allemands. Ils lançèrent un programme pour son remplacement qui était presque achevé en 1941. Ce sera l'Ordonance QF 17 pdr.  La production des premiers prototypes débuta au printemps 1942, et avec l'apparition du char Tigre sur le front d'Afrique du Nord une centaine d'entre eux y sont transférés pour contrer cette menace. A cette époque le canon n'avait pas encore son propre affût, il fut dans un premier temps monté sur celui du QF 25 pdr, et prend l'appelation de 25/17 pounders recevant le nom de code Pheasant (faisans). Le QF 17 pdr connait son baptème du feu en février 1943.

  La production du canon anti-char complet commence en 1943, et débute réellement sa carrière à grande échelle en Italie. Plus lourd et encombrant que son prédécesseur il ne pouvait donc pas être déplacé par son seul équipage, et devait être remorqué par un tracteur d'artillerie Morris C8 ou un char Crusader II, l'infanterie n'en reçoit pas, seules les unités d'artillerie anti-char en sont dotées, un autre inconvéniant était son grand flash au moment du tir, dû au fait de la grande quantité de charge propulsive. Cependant l'Ordonance QF 17 pdr fut monté sur différents chassis de char et se révéla être le meilleur de tout ce qu'avaient les Anglo-saxons à cette époque. Les premières tentatives de son adaptation sur des chassis britanniques sont des échecs, mais les Britanniques l'utilisent rapidement pour convertir des chars M4 Sherman fournis par les Américains en Sherman Firefly qui furent mis en service juste à temps pour le débarquement de Normandie. Pour pouvoir rentrer dans la tourelle du Sherman, le canon dut être tourné à 90 degrès sur le côté et la tourelle prolongée sur l'arrière pour permettre le recul. Produit en plusieurs variantes l'Ordonance QF 17 pdr Mk II fut également testé avec succès sur les chasseurs de chars M10 Wolverine fournis par les Etats-Unis où il remplace son canon de 3 pouces (76mm) d'origine qui prit l'appélation d'Achilles, sur un chassis de Valentine devenant le chasseur de chars Archer ou encore le Challenger qui utilisait le chassis du Cromwell. D'autres pays comme l'Israël ont continué à l'utiliser après la seconde guerre mondiale.

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES:

  * Pays d'origine:  Royaume-Uni.

  * Nom:  Ordonance QF 17 pounder.

  * Année de création:  1942.

  * Mise en service:  1943.

  * Production:  15 000.

  * Munitions:  76,2mm.

  * Vitesse à la bouche:  1 200m/s.

  * Masse (non chargé):  3 000kg.

  * Equipage:  6 hommes.

800px-QF-17-pounder-batey-haosef-1

Canon anti-char Ordonance QF 17 pdr utilisé après la seconde guerre par l'armée israélienne. (Buckvoed).

17_pounder_Italy_1943_A213693-v6

Servants de la 57th Battery / 1st Anti-Tank Regiment de la Royal Canadian Artillery en action près de Campobasso en Italie le 25 octobre 1943. (Credit: Capt Jack H. Smith / Dept of National Defense / Library And Archives Canada / PA-213693)

A_17-pdr_anti-tank_gun_in_action_in_the_Anzio_bridgehead,_Italy,_13_March_1944__NA12888

Ordonance QF 17 pdr en action sur la tête de pont d'Anzio le 13 mars 1943. (Lambert (Sgt) No 2 Army Film & Photographic Unit / NA 12888 / Imperial War Museum)

604px-A_British_17-pdr_anti-tank_gun_and_Sherman_tank_near_Cassino,_Italy,_17_May_1944__NA15075

Artilleurs britanniques et un M4 Sherman en position près de Cassino le 17 mai 1944. (Gade (Capt) No 2 Army Film & Photographic Unit / NA 15075 Imperial War Museum)

 

The_British_Army_in_the_Normandy_Campaign_1944_B6056

Un Ordonance QF 17 pdr en position défensive à Norrey-en-Bessin (Normandie) le 27 juin 1944 durant l'opération Epsom. Ce canon vient juste de détruire un Panther lors d'une contre-attaque allemande. (Leeson (Sgt) No 5 Army Film & Photographic Unit / B 6056 Imperial War Museum)

600px-The_British_Army_in_Normandy_1944_B7439

Le 15 juillet 1944, un tracteur d'artillerie Morris C8 et un canon anti-char QF 17, touchés par un obus de mortier, achèvent de brûler sur les pentes de la Côte 112 (Hill 112), au sud-ouest de Caen. ( Laing (Sgt) No 5 Army Film & Photographic Unit / B 7439 Imperial War Museum)

 

563px-The_British_Army_in_North-west_Europe_1944-45_BU202

Un canon anti-char QF 17 remorqué dans une rue de Vernon le 27 août 1944. (Hewitt (Sgt) No 5 Army Film & Photographic Unit / BU 202 Imperial War Museum)

597px-17-pdr_anti-tank_gun_near_Nijmegen_Bridge

Canon anti-char de 17 pouces du 21st Anti-Tank Regiment de la Guards Armoured Division britannique gardant l'accès au pont Waal à Nimègue le 21 septembre 1944. On peut noter la présence d'un officier américain regardant l'autre rive du Waal avec des jumelles. (Midgley (Sgt) No 5 Army Film & Photographic Unit / B 10171 Imperial War Museum)

 

609px-The_British_Army_in_North-west_Europe_1944-45_BU1795

Un chasseur de char Achilles armé du canon anti-char de 17 pouces, sur une base d'un M10 Wolverine américain, au départ de l'offensive Reichwald le 8 février 1945. (Barker (Lt) Army Film & Photographic Unit / BU 1795 Imperial War Museum)

597px-Hamburg_Liberation_04

Le 4 mai 1945, un Sherman Firefly avec son canon de 17 pouces dans Hambourg après la libération de la ville. (Mapham J (Sgt) No 5 Arlmy Film & Photographic Unit / BU 5255 Imperial War Museum)

Archer_SP_17_pdr_Tank_Destroyer

Un Archer sur une base de Valentine, l'avant du véhicule est à gauche. (Ian Dunster)

595px-The_British_Army_in_North-west_Europe_1944-45_B11374

Un char Challenger sur la base d'un chassis de Cromwell traverse un pont Bailey près d'Esch le 27 septembre 1944. (Mapham J (Sgt) No 5 Army Film & Photographic Unit / B 11374 Imperial War Museum)