Sa création remonte à 1793 sous le règne du roi George III, ses hommes sont essentiellement irlandais répartis dans deux régiments d'infanterie les 83rd et 86th. Suite aux restructurations de l'armée britannique en 1881 (réformes de Childers) les deux régiments fusionnent en un seul pour devenir le Royal Irish Rifles, un des huit régiments d'infanterie en garnison soulevés en Irlande. De 1899 à 1902, il sera envoyé en Afrique du Sud pour la Seconde Guerre des Boers et perd 132 hommes. Lors de la Première Guerre mondiale, le régiment à fourni à tous les bataillons trois divisions d'infanterie irlandaise, 10th division irlandaise, 16th division irlandaise et 36th division Ulster. En 1920 il prend le nom de Royal Irish Rifle, puis l'année suivante adopte son patronyme définitif: Royal Ulster Rifle.

  Au début de la Seconde Guerre mondiale, le 1st bataillon sevait en Inde rattaché au Groupe- brigade d'infanterie indépendante 31 formée pour les combats en montagnes. Après son retour en Grande-Bretagne la brigade qui comprenait également le 1st Border Regiment, 2nd South Staffordshire Regiment et le 2nd Oxfordshire and Buckinghamshire Light Infantery Regiment (Ox and Buck), sera renommée 1st Airlanding Brigade en tant qu'infanterie aéroplanée affectée à la 1st Airborne Division. Un peu plus tard le 1st bataillon et le 2nd Ox and Buck seront transférés au 12nd Devonshire Regiment rattaché à la 6th Airborne Division. Le 6 juin 1944 dans l'après-midi le 1st bataillon fait partie des renforts transportés par des planeurs Horsa qui se posent sur la Landing Zone N au nord de Ranville au cours de l'opération Mallard. Aussitôt après 1st bataillon du Royal Ulster Rifles se dirige vers le sud pour prendre les villages de Longueval et Sainte-Honorine. Il capture Longueval au sud-ouest de la région du Bas de Ranville sans grande opposition, avant se se porter à 1,6km vers Sainte-Honorine, mais le bataillon se retrouve à découvert il est pris sous le feu de l'artillerie allemande, mais également sous celui des canons du HMS Aréthuse de la Royal Navy croisant au large qui réplique. Dans l'impossibilité de progresser plus, le 1st bataillon se replie à Longueval et sera rejoint dans la soirée du 7 juin par le 12nd Devonshire Regiment qui prendra à sa charge la défense du Bas de Ranville. Le 1st bataillon à servi pendant toute la campagne de Normandie employé en tant qu'infanterie normale jusqu'en septembre 1944 où il retourne en Angleterre au repos et en réorganisation. Lors de la contre-attaque allemande dans les Ardennes belges, il accompagne la 6th Airborne Division au combat où elle relève du commandement américain. Le 1st bataillon participera également au sein de la 6th Airborne à son dernier saut opérationnel durant la traversé du Rhin en mars 1945 (opération Varsity), la division aéroportée sera rejoint par la 17th Airborne US et les deux divisions subiront de lourdes pertes.

  Le 2nd bataillon du Royal Ulster Rifles faisait partie de la 9th Brigade d'infanterie de la 3rd division d'infanterie servant avec le Corps expéditionnaire britannique (BEF) en France de 1939 à 1940. Après les combats dans le secteur de Dunkerque, la 3rd division doit réembarquer avec le reste du BEF pour l'Angleterre. Le 2nd bataillon retourna en Europe pour le débarquement de Normandie et prendra part à toute la campagne, plus particulièrement pendant l'opération anglo-canadienne Charnwood du 8 au 9 juillet 1944. Le Royal Ulster Rifles avait la particularité d'être le seul régiment d'infanterie de l'armée britannique  à avoir ses deux bataillons réguliers engagés dans le débarquement de Normandie. Après la Seconde Guerre mondiale le 1st bataillon participa à la guerre de Corée au sein du Groupe-brigade d'infanterie indépendant 29 sous l'autorité de la 8th US Army. En 1968 le Royal Ulster Riles fusionne avec les Fusiliers royaux Inniskilling et la Royal Irish Fusiliers pour former les Rangers Royal Irish, puis en 1992 un dernier fusionnement avec le Ulster Defence Regiment pour former le Royal Irish Regiment (ce qui était son nom en 1881)) et le régiment de défense de l'Ulster.

 

Crest_of_the_Royal_Ulster_Rifles

Insigne régimentaire. (armymuseums.org.uk). 

Royal_Irish_Rifles_ration_party_Somme_July_1916

Royal Irish Rifles dans une tranchée pendant la Bataille de la Somme en 1916. (Imperial War Museum). 

Riflemen_aboard_a_jeep_and_trailer

6 juin 1944, des soldats du Royal Ulster en Normandie sur la Landing Zone N près de Ranville. (Sgt Christie N°5 Army Film & Photographic Unit / Imperial War Museum)

4533220900

Général Montgomery inspectant les hommes du 2nd Bataillon. (royalulsterrifles.com)

royal-ulster-rifles

Royal Ulster Rifles en Corée. (pacificparatrooper.files.wordpress.com)