Ronald Speirs est né le 20 avril 1920 à Edimbourg en Ecosse où il passe ses premières années, jusqu'en 1924 où il suit ses parents qui émigrent aux Etats-Unis et s'installent à Boston dans l'Etat du Massachusetts. Après avoir été formé dans une école militaire, il obtient le grade de sous-lieutenant (2nd Lt) dans l'infanterie. En 1942 il se porte volontaire pour les troupes aéroportées et se retrouve affecté au 506th P.I.R. alors en pleine constitution au camp Toccoa en Géorgie. Ronald Speirs passe par différentes compagnies C (Charlie), B (Baker), comme chef de peleton, avant d'être muté à la Dog Company en prévision du débarquement de Normandie.

  Pendant son séjour en Angleterre où le 506th continue de s'entrainer, Ronald Speirs fréquente une jeune anglaise, veuve dont le mari porté disparu en opérations extérieures été considéré comme mort. Le 6 juin 1944, Speirs saute en Normandie mais se retrouve mélangé avec d'autres élément du 506th en arrière de la plage d'Utah . Dans l'après-midi il réuni un petit groupe de soldats afin de renforcer le lieutenant Richard "Dick" Winters qui doit prendre une position d'artillerie allemande équipée de cinq canons de 105mm près du Manoir de Brécourt. Speirs capture à lui seul le quatrième canon, n'hésitant pas à se lancer hors des tranchées à découvert sous le feu ennemi. Le lendemain matin, lui et ses hommes assiste à un tir de barrage de l'artillerie américaine, les obus tombent près deux. Il ordonne aux hommes de conserver la position jusquà la fin du bombardement. Mais un de ses chefs d'escouade probablement en proie à la fatigue et la désorientation va par deux fois ignorer les ordres, Speirs l'abat d'une balle dans la tête. Cet acte sera rapidement communiqué au commandant de compagnie le capitaine Jerre S Cross, mais se dernier à été tué au combat le lendemain et Speirs ne fut jamais pousuivi.

  Une seconde fois Speirs va tuer de sang froid une demi-douzaine de prisonniers allemands après leur avoir offert des cigarettes, c'est une histoire qui fit le tour du régiment, mais l'affaire ne débouchera sur aucune poursuite, bien que la direction du bataillon en fut informé, elle choisi d'ignorer les accusations en raison de l'impérieuse nécessité de conserver les chefs de combats qualifiés, de son côté le lieutenant Ronald Speirs n'a jamis nié les faits. Pendant la Bataille des Ardennes, la Easy Company était positionnée dans le Bois Jacques bordant la ville de Foy et une attaque fut conçue par le major Winters, qui sera contraint par le colonel Sink de rester en arrière. Durant l'assaut il s'aperçoit vite que le groupe de paras conduit par le lieutenant Norman Dike se retrouve en difficulté à mi-chemin de la ville, l'officier perd le contrôle de la situation et ordonne le repli. Winters envoie immédiatement Speirs afin reprendre la situation en main et la place de Dike. Il conduit les hommes jusqu'à la ville où il s'illustra encore en parcourant la ville sous le feu de postes en postes pour relayer les ordres. Par la suite il fut officiellement affecté au poste de commandement de la compagnie. Le major Winters délara plus tard dans ses mémoires que Speirs était un des meilleurs officiers du bataillon. Il restera dans la Easy jusqu'à la fin de guerre en Europe et avait suffisament de points (pour son service en outre-mer) afin de demander sa démobilisation, mais il décida de rester dans l'armée.

  Lorsqu'il retourne en Angleterre, il est seul, la jeune femme que Speirs avait fréquenté avant le débarquement avait retrouvé son mari qui était en réalité prisonnier de guerre, elle gardera la propriété de tous les butins de guerre (plats en argent, gobelets, assièttes et ustensiles divers etc..) que Ronald Speirs avait amassé pendant son service en Europe et envoyés chez elle. De retour aux USA Speirs à participé à la guerre de Corée effectuant un saut de combat à la tête d'une compagnie de fusillés. En 1956 diplômé de langue russe il obtient un poste d'officier de liaison auprès de l'Armée Rouge à Postdamm en Allemagne de l'Est, deux ans plus tard il devient gouverneur de la prison de Spandau à Berlin où d'éminents nazis tels Rudolf Hess ont été emprisonnés. Ronald Speirs fut nommé en 1962, comme membre de la Mission américaine aupès de l'Armée Royale du Laos où il sert comme officier de formation au Mobile Training Team en vue l'opération White. Affecté une dernière fois en tant qu'agent des plans du Pentagone, il prend sa retraite en 1964 au grade de lieutenant-colonel. Redevenu civil Speirs n'à assisté qu'une seule fois en 2001 aux réunions des anciens de la Easy Company, mais certains membres diront l'avoir rencontré à plusieurs reprises pour des commémorations. Le 11 avril 2007, Ronald Speirs meurt à Sainte-Marie dans le Montana où il vivait à temps partiel avec son épouse.

ronspeirsportret1

Ronald Charles Speirs (1920-2007) en Normandie en 2001. (historyaddict.com/oldwarriors.html)

C-Major-Speirs-Berlin

Berlin 1957. (ronaldspeirs.com)

tumblr_lnm3yf75Ey1qdo21i

1944. (libertyship.be) 

Speirs_3

1945 en Autriche au grade de capitaine. (US Army)

tumblr_lnm3ufCE1k1qdo21i

L'acteur Matthew Settle interprète le rôle de Ronald Speirs dans la mini-série "Band of Brothers" (pierrebotardo)