30/09/12

6 juin 1944, les S.A.S français sautent en Bretagne.

  Dans le cadre de l'opération Overlord, le 5 juin 1944 peu avant minuit, quatre sticks de parachutistes français seront largués au-dessus de la Bretagne. Ces hommes faisaient partie des 3e et 4e BIA (Bataillon d'Infanterie de l'Air). Depuis 1942 la 1ere Compagnie d'Infanterie de l'Air du capitaine Bergé était affecté aux SAS britannique puis, en avril 1943, deux bataillons voient le jour, le 3e Bataillon d'Infanterie de l'Air (BIA) commandée par le capitaine Pierre Chateau-Jobert dit "Conan" et le 4e BIA du... [Lire la suite]
Posté par Pascal du 38 à 09:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

21/01/12

Le manoir de Brécourt 6 juin 1944, Les paras de la Easy Company à l'assaut des canons de 105mm.

   Dans la matinée du 6 juin, la compagnie E du 2nd Bn/506th PIR / 101st Airborne n'avait encore aucune nouvelle de son chef, le lieutenant Thomas Meehan. A cette heure personne ne savait qu'en réalité il était mort dans le crash de son transporteur, la nouvelle fut connu beaucoup plus tard. En son abscence le commandement du 2nd Bn revenait au 1st lieutenant Richard "Dick" Winters. Après avoir pris contact avec les autres compagnies de son bataillon au hameau du Grand Chemin, dans la matinée... [Lire la suite]
Posté par Pascal du 38 à 12:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
09/01/12

Le bilan de la première journée.

  A l'issue de la première journée, le bilan est plutôt bon. Les cinq plages sont toutes sécurisées, les troupes ont bien progressées à l'intérieur des terres, Bayeux est presque aux mains des Alliés, en revanche Caen et l'aérodrome de Carpiquet qui selon les prévisions devaient tomber le 6 juin sont toujours tenus par les Allemands. Les batteries de Crisbecq continuent toujours de tirer sur la flotte et à la Pointe du Hoc les Rangers subissent toujours des contre-attaques. En outres les Alliés ne disposent pas... [Lire la suite]
Posté par Pascal du 38 à 07:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09/01/12

Les Britanniques font sauter les ponts sur la Dives.

    Le major Tim Roseveare du 3rd Parachute Squadron Royal Engineer de la 6th Airborne britannique se prépare pour sa mission de destruction du pont routier de Troarn. Il ne dispose que d'une jeep médicale et d'une remorque contenant 900 kilos de plastic et 45 charges d'explosif qu'un planeur vient d'apporter. Le véhicule prend alors la route, le major Roseveare monte dans l'attelage jeep-remorque, accompagné d'un lieutenant et de sept hommes. Tous les neufs sont juchés sur les explosifs placées dans... [Lire la suite]
Posté par Pascal du 38 à 07:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09/01/12

Le saut des parachutistes

     Les bancs de nuages que les météorologues ne pouvaient pas prévoir, s'étendaient sur les routes d'approche des deux divisions américaines:  Les pilotes éloingnèrent instinctivement  leur avion des autres, horizontalement et verticalement, de sorte que les formations furent rompues et après quelques minutes de vol beaucoup se retrouvèrent isolés. << Quand nous sommes sortis des nuages, raconte le lieutenant Harold Young du 326e régiment du génie parachutiste, nous étions tous seuls. Je me... [Lire la suite]
Posté par Pascal du 38 à 06:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09/01/12

Le saut du 508th Parachute Infantry Regiment de la 82nd Airborne Division.

Tout comme leurs homologues du 507e, les pathfinders chargés de baliser la DZ N du 508th régiment ont connus bien des souscis pour effectuer leur mission convenablement. La DZ est située en plein coeur d'un secteur occupé par la 91e division d'infanterie allemande, les éclaireurs sont cloués au sol et un seule balise Eureka et deux lampes de signalisations sont positionnées. Lorsque les C-47 qui transportent les parachutistes du 508th régiment approchent de la Drop Zone, les formations sont rompues par la Flak... [Lire la suite]
Posté par Pascal du 38 à 04:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01/01/12

Le 507th PIR à la Fière.

  A 2heures du matin, les 117 C-47 transportant les 2004 hommes du 507th PIR de la 82nd division arrivent au-dessus de la Normandie. Le  régiment effectue son premier saut au combat. Sa mission consiste à aider le 505th PIR à tenir et traverser le Merderet au niveau de la Fière pour maintenir le contact avec le 508th PIR, se trouvant dans le secteur de Renouf. Les pathfinders chargés de baliser les zones de sauts du 507th malmenés par les Allemands du côté d'Amfreville-Gourbesville, n'ont pas pu baliser... [Lire la suite]
Posté par Pascal du 38 à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01/01/12

Les combats de La Fière

  De son côté la compagnie A sous les ordres du lieutenant John Dolan, du 1er bataillon du 505ePIR de la 82e division, avait pour mission de s'assurer que le pont sur la chaussée de la Fière était en bon état, ce secteur devint une défense de Sainte-Mère-Eglise. A côté du pont le long de la rivière Merderet se dresse un ensemble de batiment: le Manoir de la Fière.  La compagnie A qui devait inspecter le pont atterrit à 400 m de la Drop-Zone prévue et aussitôt les hommes se dirigent vers le pont qu'ils trouvent... [Lire la suite]
Posté par Pascal du 38 à 23:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01/01/12

Le 505th PIR de la 82nd Division prend Sainte-Mère-Eglise.

  Beaucoup d'untés parachutiste cette nuit-là se sont retrouvés isolées. Pour les chefs ils fallait rassembler un maximum de combattants  pour accomplir leur mission, quand il n'étaient pas aussi perdus. Le général Mawxell Taylor commandant la 101st division atterri dans un champ, totalement seul. Se débattant plusieures minutes avec son harnais récalcitrant, il ignore où il est, et  Il va mettre encore du temps pour trouver la sortie du champ bordé par de grandes haies centenaires. Une fois sorti... [Lire la suite]
Posté par Pascal du 38 à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01/01/12

Les aigles hurlants contrôlent les chaussées d'Utah Beach

Le 3e bataillon du 506th PIR, du lieutenant-colonel Wolverton s'était retrouvé dans une zone occupée par la 91e division allemande, et    avait été décimé pendant la descente sur la DZ, par les mitrailleuses allemandes disposées au quatre coins. L'unité qui occupait la zone de saut avait embrasé une grange au milieu de la DZ et avait attendu. Les pilotes des C-47 transportant le 3e bataillon, avaient pris le feu au sol pour un signal des pathinders, et allumer la lumière verte. Ce fut immédiatement le carnage.... [Lire la suite]
Posté par Pascal du 38 à 22:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]