La division à été formée en mars 1944 dans l'Ouest de l'Allemagne, avec les restes de la 16e Panzergrenadier, qui avait fortement souffert des rudes combats dans le secteur de Stalingrad et de la 179e Panzerdivision, une unité de seconde ligne stationnée en France depuis 1943. En 1944 la 116e PzDiv est en Normandie et tente de s'opposer au débarquement allié. A l'issue de la campagne elle est prise au piège dans la poche de Falaise avec des éléments blindés de la 2e SS-PzDiv "Das Reich" pour maintenir l'ouverture de la poche pour permettre aux troupes allemandes de s'échapper. La 116e division parvient également à éviter l'encerclement et se retire avec seulement 600 hommes et 12 chars intacts.

  Transféré aux Pays-Bas pour y être réorganisée, elle épaule ensuite la 10e SS-Panzerdivision " Frundsberg" pour contenir l'avance des forces britanniques lors de l'opération Market Garden, avant de tenter de résister aux Américains pendant la bataille d'Aix-la-Chapelle en octobre. Elle continua de combattre les forces US et réussi à repousser une attaque de la 28th Infantry Division pendant la bataille de la Forêt Hürtgen le 8 novembre. La division poursuit son retrait et prendra également part aux violents combats de la fin de l'année dans les Ardennes belges elle fut de nouveau engagée lorsque les Alliés déclenchent l'opération Varsity en mars 1945. Le 18 avril, une grande partie de la 116e PzDiv fut enfermée dans la poche de la Ruhr et forcé de se rendre à la 9th Infantry Division américaine, alors que certains de ses élément vont encore de se battre dans les montagnes du Harz jusqu'à la fin du mois après avoir épuiser toutes leurs ressources.

             

                                           116

                                                   Insigne divisionnaire.

                           Schwerin

General der Panzertruppen Gerhardt von Schwerin, commandant la 116e Panzerdivision du 1er mai au 31 août 1944. (Bundesarchiv).

 

 

                    pa610

 

 

                    Un Panther Ausf G de la 116e PzDiv en Normandie. (Bundesarchiv).

                  tumblr_lv1lmwXZkN1qg5z8jo1_500

Pendant les premiers jours du débarquement en Normandie, un blindé de la division passe devant une haie où est accroché une aile provenant  d'un C-47 ou d'un planeur Waco crashé. Pendant la campagne de Normandie, les équipages de blindés allemands passèrent maîtres dans l'art du camouflage, transformant leurs véhicules en véritables bosquets ambulants, pour échapper à la vue des chasseurs bombardiers alliés. (Bundesarchiv).

         11600610

                       Distribution du courrier pour ces hommes de la division. (Bundesarchiv).

                       116epzdiv

                      Véhicules de la division détruits dans le secteur de la poche de Falaise.

                 pz-ii-10

                                Panzer IV de la 116ePz-Div abandonné en Normandie. 

           116th_10

Pendant la Bataille des Ardennes un vehicule blindé de reconnaissance de la 116e Pz-Div passe à proximité d'un char américain M10 détruit dans le secteur de Saint-Vith. (Bundesarchiv).

                tigeri13

En hiver 1944, au sud de Bastogne des soldats américains inspectent un Tigre II de la 116e division abandonné.